Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Doctorants

  • Titre de la Th├Ęse: « C’est l’ordure, encore l’ordure et toujours l’ordure » : le dégoût de Zola à Céline

Giulia Mela

« C’est l’ordure, encore l’ordure et toujours l’ordure » : le dégoût de Zola à Céline, sous la direction dePaolo Tortonese (Sorbonne Nouvelle) et Pierluigi Pellini (Université de Sienne).

Cette thèse se propose de reconstruire la genèse de la poétique du dégoût, qui tient une place majeure dans la littérature française de la seconde moitié du XIXe siècle et du premier tiers du XXe siècle. À partir d’un corpus ample, de Zola à Céline, en passant par Huysmans, Mirbeau, Léon Bloy, Camille Lemonnier et bien d’autres, nous creuserons le rôle prépondérant des émotions négatives dans les textes littéraires. Nous tenterons aussi de comprendre l’influence que l’esthétique naturaliste a eue sur les auteurs de la première moitié du XXe siècle (François Mauriac, Gabriel Chevallier, Louis-Ferdinand Céline parmi d’autres). Dans le prolongement des études d’Alain Corbin, Jan Plamper et Jacqueline Carroy, il s’agira de retracer les premières recherches dans le domaine de l’anthropologie, de la physiologie et de la psychologie : c’est à partir du dernier tiers du XIXe siècle que ces disciplines s’interrogent sur l’émotion du dégoût et développent des cadres épistémiques et des techniques inédites d’observation de l’expression émotionnelle. Cette thèse vise ainsi à cerner les implications de l’esthétique du dégoût au tournant des XIXe et XXe siècles, en croisant l’analyse des œuvres littéraires, l’histoire de la médecine, le discours philosophique et politique. 

Publications

 Articles
- «Filologia di un best seller. Sul Céline inedito», L’Ospite ingrato, n. 11, janvier-juin 2022, pp. 255-269.

- G. Mela, P. Pellini, Genèse d’un best-seller.Quelques hypothèses sur un prétendu ‘roman inédit’ de Louis-Ferdinand Céline, avec Pierluigi Pellini, Paris, Institut des textes et manuscrits modernes (CNRS/ENS). Disponible en ligne.