Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Doctorants

  • Titre de la Th├Ęse: Les figurants dans le roman français du second XIXe siècle (Flaubert, les Goncourt, Zola)

Eva Le Saux

Les figurants dans le roman français du second XIXe siècle (Flaubert, les Goncourt, Zola), Sous la direction d'Éléonore Reverzy.
 
Cette thèse se propose de définir et d'étudier la catégorie des "figurants" dans le roman français du second XIXe siècle et plus particulièrement dans les œuvres de Flaubert, des Goncourt et de Zola. Le "figurant" est une catégorie de personnage qu'on peut définir par son relatif anonymat, la brièveté de son apparition dans le récit et la limitation de sa caractérisation. Il s'agit d'une catégorie hybride prise entre le narratif et le descriptif et qui apparait soit dans la narration en lien avec les personnages secondaires et principaux, soit dans la description. Cette catégorie qui semble confinée à "l'arrière-plan" du roman n'est cependant pas neutre puisque les figurants peuvent jouer des rôles symboliques et proleptiques, permettre la caractérisation des personnages secondaires et principaux, prendre part à des intrigues parallèles et être dotés d'une fonction esthétique. Étudier les figurants c'est tenter de redonner une place à ces figures mineures mais signifiantes, c'est aussi saisir l'influence du théâtre sur la production romanesque au XIXe siècle. Enfin, c'est surtout interroger l'esthétique réaliste. Les figurants apparaissent en effet comme les détails permettant de donner du réel la représentation la plus "vraie", sans pour autant se limiter à jouer le rôle d'effet de réel. Leur présence dans le roman enrichit la représentation, à ce titre ils peuvent apparaitre comme les marqueurs essentiels de l'esthétique réaliste.

Publications

 Articles
- « Exister dans l’instant : les figurants dans Manette Salomon des Goncourt et L’Éducation sentimentale de Flaubert », Marie-Astrid Charlier et Véronique Samson (dir.), Temps vécus, temps racontés, Les hétérochronies du roman réaliste au XIXe siècle, Komodo 21. Disponible en ligne. 

- « Chéri : des personnages de l’entre-deux », Cahiers Colette, n°41, décembre 2020, p.27-41.


Communications
- « L’effet réel : For a Sensitive Approach of Realism in French Literature (1850-1900), avec Mathieu Roger-Lacan, Colloque doctoral History and Literature : Methods, Theories, Fields, Université de Varsovie, 23-24 juin 2022, organisé par Constance Barabaresco et Artur Kula, 24 juin 2022.

- « Relier l’arrière-plan: le rôle des figurants dans le roman de type réaliste du XIXe siècle », 53e édition de la NeMLA Convention, 10-13 mars 2022, Baltimore, Maryland, 13 mars 2022.

- « Les figurants anonymes dans l’espace public parisien du roman du XIXe siècle », Congrès de la SFLGC « Les Populations frictionnelles », 25-27 novembre 2021, organisé par Anne-Isabelle François, Françoise Lavocat, Claudine Le Blanc, Yen-Mai Tran-Gervat, Université Sorbonne-Nouvelle, 25 novembre 2021.

- « Qui parle ? Les enjeux de l’énonciation dans Le Jardin des supplices d’Octave Mirbeau », Journée d’études « Linguistique et écrit », organisée par Marion Carel et Dinah Ribard, EHESS, 10 juin 2016.