Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Doctorants

  • Titre de la Th├Ęse: Le récit musical au miroir du genre, de G. Sand à N. Huston

Ichrak Ben Hammouda

Le récit musical au miroir du genre (de G. Sand à N. Huston), thèse en cotutelle sous la direction de Madame Marie-Cécile Leblanc (Sorbonne Nouvelle), Madame Farah Zaiem (Université de la Manouba – Tunisie)

Le récit musical au miroir du genre (de G. Sand à N. Huston) aborde l’imaginaire musico-littéraire dans les récits fictionnels des XIXe et XXe siècles, dans son rapport à la question de l’identité et notamment de l’identité de genre. Nous nous inscrivons dans une perspective de recherche comparatiste et diachronique où les analyses littéraires des récits musicaux permettent de dévoiler les enjeux esthétiques et  philosophiques liés à la question. Nous avons sélectionné un corpus de base constitué de quatre textes à cet effet : Massimilla Doni d’Honoré de Balzac, Le Château des Désertesde George Sand, Cécile parmi nous de Georges Duhamel et Les Variations Goldberg de Nancy Huston. En choisissant deux écrivains hommes et deux auteures femmes, nous désirons inclure le paramètre du genre (gender) à notre réflexion. Car, si l’écriture, tout comme la réception, n’est en aucun cas « sexuée », elle est conditionnée par des paramètres extratextuels qui la rendent « genrée ». C’est dans ce sens que nous intégrons la problématique du corps et du plaisir à notre réflexion : le plaisir du texte étant le pendant du plaisir du musicien et du mélomane. C’est, en définitive, une lecture des subjectivités narratives comme autant de variations irréductibles sur les identités modernes du sujet que Le récit musical au miroir du genre permettra de mettre en lumière.

Publications