Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Doctorants

  • Titre de la Th├Ęse: Le poème en prose et la presse en France de 1842 à 1900

Alessio Baldini

Le poème en prose et la presse en France de 1842 à 1900, thèse en co-tutelle sous la direction de Henri Scepi (Université Sorbonne Nouvelle), Gianni Iotti (Université de Pise). 
 

Ce projet de thèse se propose d’étudier les formes et les évolutions du poème en prose en France dans les journaux et dans les revues de 1842 à 1900. Genre à la définition complexe et controversée, le poème en prose s’avère le symptôme des nouvelles pratiques scripturales en vogue vers le milieu du XIXe siècle avec l’avènement de la presse à grand tirage. La progression technique de l’imprimé et son acheminement vers la petite revue de fin-de-siècle permettent de suivre en parallèle la trajectoire échevelée mais constante du poème en prose, genre qui entretient avec le périodique un rapport privilégié en termes de constitution générique et de diffusion dans la littérature de la modernité. D’où la nécessité de porter un regard d’ensemble, dans la perspective de l’histoire littéraire, sur les objets (les thèmes) et sur les sujets (les auteurs) du poème en prose, entre 1842, année de la parution posthume de Gaspard de la Nuit d’Aloysius Bertrand ; et 1900, année de publication de Connaissance de l’Est de Paul Claudel. Cette étude cherchera ainsi à reconstituer l’histoire du genre dans une double démarche critique : d’une part, la prise en compte du rôle de la presse, petite et grande, généraliste et littéraire, sur le poème en prose ; d’autre part, l’étude formelle d’un corpus exhaustif et enrichi de textes demeurant inédits.