Centre de Recherche sur le Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Docteurs

    Maxime Perret

    Thèse soutenue :

    La réception esthétique du XVIIe siècle dans l'œuvre fictionnelle d'Honoré de Balzac

    (sous la direction d'Agnès Guiderdoni et de Paolo Tortonese)

     

    L’étude de la réception esthétique du XVIIe siècle dans l’œuvre de Balzac entend apporter un éclairage nouveau sur le XVIIe siècle dont Balzac hérite pour élaborer une conception personnelle de l’art romanesque, héritage particulièrement perceptible au regard de la dimension morale de l’œuvre balzacienne. Cette recherche interdisciplinaire permettra d’une part de déterminer l’image passée par le filtre de l’historiographie que Balzac reçoit du XVIIe siècle et la place exacte que l’auteur accorde au « Grand Siècle » dans son œuvre, et, d’autre part, d’évaluer précisément l’influence du XVIIe siècle sur l’écriture même de Balzac. Tout en ayant l’ambition de sortir du cadre dans lequel on enferme habituellement Balzac, cette étude entend également nourrir une réflexion plus large sur les notions de réception, de réécriture et d’intertextualité. Le projet vise enfin à une redéfinition des présupposés de la « modernité » et s’inscrit dans les principales orientations de recherche du Centre d’analyse culturelle de la première modernité (GEMCA, UCL).

    Publications

    « L’initiation d’Eugène de Rastignac : entre morale(s) et passions », dans Les Lettres romanes, LXI, n°3-4, août-novembre 2007, p. 239-260.

    « Quand Honoré de Balzac rencontre le Grand Siècle », en ligne, dans Cahiers en ligne du GEMCA, 2009. Lire l'article

    « Vues balzaciennes du Grand Siècle dans les Scènes de la vie privée », en ligne, dans Cahiers en ligne du GEMCA, 2010. Lire l'article