Centre de Recherche sur le Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Docteurs

    Maxence Mosseron

    Thèse soutenue en 2015, sous la direction de Paolo Tortonese.

    Sujet : L'imagination créatrice chez Théophile Gautier : autour d'Arria Marcella

    Publications

    « Spectacle, théâtralité et mise en abyme dans Arria Marcella », Bulletin de la Société Théophile Gautier(BSTG), 2004, n° 26, p. 311-327, dans le cadre du colloque international Théophile Gautier et le théâtre (Montpellier, 3, 4 et 5 juin 2004)

    « La Toison d’or et la chair du tableau : pratiques du détournement chez Théophile Gautier », BSTG, 2005, n° 27, p. 67-93

    « Soi-même comme un autre : image, copie, survivance dans Avatarde Théophile Gautier », BSTG, 2010, n° 32, p. 75-92

    « La peinture comme épiphanie : fictionnaliser l’œuvre d’art pour féconder le récit. Une petite légende dorée d’Adrien Goetz ou le roman d’apprentissage artistique »,
    Revue critique de fixxion contemporaine, n° 8 (2014), « Fiction et savoirs de l’art »  [en ligne] http://www.revue-critique-de-fixxion-francaise-contemporaine.org/rcffc/article/viewFile/fx08.07/838, p. 62-74

    « Un peu de fantaisie ne messied pas en art. Des règles picturales et de leur affranchissement dans l’écriture de Théophile Gautier », dans Genres littéraires et peinture, Études réunies et présentées par Nelson Charest et Anne-Sophie Gomez, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2015, p. 59-73

    « Un sermon laïque sur la liberté de l’artiste : la Préface de Mademoiselle de Maupin », Ursula Bähler et Peter Fröhlicher (dir.), [à paraître]