Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe siècle

  •  Université Sorbonne Nouvelle : 8, av. de Saint-Mandé, 75012 Paris
    CRP19, 17, rue de la Sorbonne, 75005, Paris (bureau F013)

Doctorat

Docteurs

  • Titre de la Th├Ęse: La présence des journaux dans les Rougon-Macquart d'Emile Zola

Corinne Kubler

La présence des journaux dans Les Rougon-Macquart d'Emile Zola, sous la direction d'Alain Pagès. Thèse soutenue le 25 janvier 2017.

Selon nous, la face cachée des Rougon-Macquart réside dans l’articulation de deux histoires : l’une légitime, affichée, déclarée - l’histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire - l’autre cachée, illégitime, non déclarée - l’histoire culturelle et intellectuelle également sous le Second Empire. Cette histoire a culturelle a pu être mise en place car elle repose sur les deux aspects développés par cet auteur : l’aspect social en découpant la société en cinq mondes et l’aspect naturel ou héréditaire (la reproduction). En effet, avec cette histoire culturelle, nous retrouvons ce même découpage en cinq mondes : le monde des arts et des lettres, le monde des sciences, le monde des sciences humaines, le monde de l’information et de la communication et un monde à part (la mythologie et la religion). Cette histoire culturelle a également été envisagée sous l’angle de la reproduction textuelle et non plus sexuelle avec la mise en place d’une véritable machinerie à reproduire les textes-sources (ou textes insérés). La bande-reproductrice ou la bande-annonce qui définit le type de texte ; l’annonce (ou le texte reproduit). Le roman expérimental résiderait davantage dans la mise en place de cette autre histoire qui, de manière souterraine, a permis à Zola de réfléchir sur les différentes méthodes de composition et d’écriture qu’impliquent cette reproduction textuelle comme l’acte de reproduire. Si nous avons défini ces cinq mondes culturels , nous nous sommes davantage attachées à étudier le monde de l’information et de la communication, et en particulier le monde journalistique. Une telle approche nécessite sa prise en compte pour redéfinir tant l’esthétique zolienne que naturaliste.