Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Docteurs

  • Titre de la Th├Ęse: Rêves et cauchemars dans l'oeuvre d'Emile Zola
  • Fonction: enseignante en CPGE

Fanny Audibert

Le songe, qu'il soit rêve ou cauchemar, reste discret chez Zola, sans être absent. Il ne peut l'être, la fiction naturaliste tâchant de le vider de sa spiritualité pour le rattacher à la vie concrète, et donc au corps, de l'endormi. C'est aussi la démarche des physiologues qui font du rêve un objet d'investigation scientifique. Chez eux, comme pour Zola, l'affaiblissement de la volonté, qui accompagne le sommeil, rend possible l'envahissement de représentations pendant celui-ci ; leur contenu s'explique surtout par l'usage de la mémoire et la réactivation des impressions des sens. L'examen de l'identité des rêveurs zoliens confirme l'empreinte d'une doxa reprise à la physiologie. Mais le discours scientifique n'occupe pas seul le terrain chez Zola. D'abord, des traditions littéraires, surtout celle du songe prémonitoire, reviennent dans la fiction naturaliste, qui doit leur trouver un sens et une nouvelle légitimité. Ensuite, l'écrivain est gêné par le « baroque » du songe, avec toutes ses métamorphoses, qu'il réduit ou fait disparaître. Enfin, le contenu des rêves et des cauchemars, nettement polarisés, prolonge ou révèle des aspirations, des hantises, des angoisses qui parlent au moins autant du créateur que de ses créatures. Terminons en évoquant les « états de rêve » – hallucination, vision, extase, délire – abondants, et qui montrent, par leur trouble parenté avec le rêve, que ce dernier peut être un inquiétant passage vers la folie : à charge pour l'écrivain de réintroduire de l'ordre ou une organisation rationnelle dans cette gamme d'états dont la délimitation est tout sauf claire et rassurante.

Publications

Articles
« États de rêve zoliens » paru dans Les Cahiers Naturalistes, n°92/2018.
« Dans un labyrinthe de Zola : le bestiaire de L'Assommoir », parution prévue dans Les Cahiers Naturalistes, n°95/2021.
« Du nouveau sur la société des quatre amis : sur Acante ou plutôt sur Chapelle », parution prévue dans Le Fablier, n°31/2021.
Participation au colloque « Les Inventions de l'inconscient au xixe siècle » organisé par Claude Millet, Paolo Tortonese et Juliette Vion-Dury (octobre 2017). Contribution : « Les Formes de l'inconscient chez Zola » (non publié).
Participation au séminaire de doctorants du CRP 19. Contributions : « La transfiguration du couple dans Le Rêve et Le Docteur Pascal » (avril 2017) ; « Zola et l'honnête nuit bourgeoise » (avril 2019) ; « Claude Lantier : portrait de l’artiste en flâneur » (janvier 2021).
Co-organisation d'une journée d'études en juin 2019 consacrée au Corricolo d'Alexandre Dumas.