Centre de Recherche sur le Poétiques du XIXe siècle

Séminaires

Master

Mathilde Bertrand

Séminaire de Mme Mathilde Bertrand, 2018-2019
Deuxième semestre, le mercredi de 14h à 16h, centre Censier

La Muse aristocratique et le « roman inverti » (un dandy aux miroirs de la fin de siècle)

Esthète excentrique, dandy et mondain superbe, le comte Robert de Montesquiou fut l’une des personnalités les plus en vue de la fin du XIXe siècle. Incarnant le « type du décadent exquis » sous les traits duquel l’ont peint tout à tour Joris-Karl Huysmans, Jean Lorrain et Marcel Proust, il fut la muse du « roman inverti » dont il salua l’avènement. Cependant si son principal avatar, le pittoresque baron de Charlus, n’est qu’un dilettante d’art et de littérature, Montesquiou fut poète pour sa part, et poète prolixe. Entre la mémoire et l’oubli, que sont devenus le poète et sa poésie ? Ce séminaire entend interroger les liens entre la littérature et la vie, en posant la question longtemps méprisée des sources et des clefs, pour en démontrer la valeur heuristique. Au carrefour de la sociologie de la littérature, des études de genre et de la poétique des textes, il s’agit d’analyser la constitution d’un type, voire d’un poncif, de la fin de siècle, d’un triple point de vue social, sexuel et esthétique, qui permette de penser les relations complexes de la prose et de la poésie.

Les étudiants inscrits à ce séminaire doivent également participer au séminaire collectif du CRP19 qui a lieu le vendredi de 16h à 19h à la Sorbonne.