Centre de Recherche sur le Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Doctorants

  • Titre de la Th├Ęse: La représentation de la santé dans l'oeuvre d'Émile Zola

Camille Stidler

Thèse réalisée sous la direction de Paolo Tortonese

La représentation de la santé dans l'oeuvre d'Émile Zola

Lorsque l’on évoque la question de la santé, c’est d’abord son versant négatif qui surgit : la prolifération des personnages malades attire l’attention à la lecture de l’œuvre d’Émile Zola. Les Rougon-Macquart retraçant l’histoire d’une famille touchée par une tare héréditaire, ce sont bien les failles qui semblent être à l’origine du récit. Pourtant, la santé appelle une acception positive, qui sera le cœur de ce travail : comment, et pourquoi, caractériser explicitement des personnages comme sains ? La santé pose avant tout un problème de définition : si la maladie a ses symptômes, quelles seraient les manifestations de la santé, et comment prennent-elles place dans un roman ? Peut-on la réduire à une simple absence de trouble, à un état d’équilibre, peu propice à la narrativisation ? En nous attachant à étudier ses enjeux tant idéologiques que narratologiques, nous formulons au contraire l’hypothèse d’une véritable dynamique de la santé, prise dans son sens positif : elle constitue un
 fait saillant et signifiant, mais son interprétation positive ne va pas de soi. La maladie peut se concevoir comme carence ou excès ; l’étude des personnages sains montre qu’il en va de même pour la santé. Loin de représenter uniquement un idéal vers lequel tendre, elle se révèleparfois ambiguë et inquiétante : cela se mesure tant au niveau du personnage, dont la vigueur démesurée se rapprocherait d’une toute-puissance destructrice, qu’au niveau collectif, où l’utopie sociale et hygiéniste devient une menace pour tout personnage en décalage par rapport à la santé, érigée en norme. C’est précisément ce système normatif que nous nous proposons d’interroger afin de saisir tous les enjeux sous-tendus par la santé et sa représentation littéraire, capable comme la maladie de faire problème, de construire des personnages, de déclencher des fils narratifs. 

Publications