Centre de Recherche sur le Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Doctorants

  • Titre de la Th├Ęse: La représentation du paysage urbain dans Les Rougon-Macquart et Les Trois villes (dirigé par Alain Pagès)

Minori Noda

Mes recherches portaient initialement sur la représentation des espaces et la création des personnages dans certains romans des Rougon-Macquart. Or, en affinant cette problématique, un thème plus précis et plus concret a éveillé mon attention et m’a paru digne d’une recherche plus approfondie : la représentation de Paris dans ce cycle romanesque, car la « capitale du XIXème siècle » (W. Benjamin) fait figure de protagoniste essentiel de ces romans, étant le décor et souvent l’acteur de presque la moitié des scènes principales de ces récits. Le Paris des Rougon-Macquart est saisi par le romancier à l’époque d’un développement industriel et économique inouï : l’inauguration du chemin de fer, la spéculation, l’avènement de la société bourgeoise, l’apparition des classes laborieuses, en sont les principaux aspects, que la fiction romanesque investit. Ces sous-thèmes ne sont pas dissociables du thème-matrice, Paris, la ville moderne. Il n’est donc pas sans intérêt de se demander comment se forme le drame humain dans cet espace privilégié.

La présence de l’espace urbain dans la fiction zolienne est traitée par des études commeLe Paris de Zola(Henri Mitterand, Hazan, 2008),Paris dans les Romans d’Emile Zola(Nathan Kranowski, PUF, 1968), ouL’Assommoir de Zola(Jacques Dubois, Larousse, 1973); le thème des classes laborieuses sous le Seconde Empire l’est dansLa vie ouvrière en France sous le Second Empire(Georges Duveau, Gallimard, 1946) ou dansClasses laborieuses et classes dangereuses à Paris pendant la première moitié du XIXème siècle(Louis Chevalier, Plon, 1958).

La consultation de ces études m’a conduit à m’intéresser à des sujets connexes : le corps féminin, le statut social des femmes, les classes laborieuses, la société bourgeoise, la politique. Je voudrais développer ces thématiques dans mon approche de l’écriture zolienne.

Cette recherche vise à mettre en lumière les ressorts réalistes de l’intérêt romanesque et la valeur de ce cycle en tant que document historique. Pour cela, il est nécessaire d’analyser le style et la structure des textes consacrés à la description des espaces parisiens. Il convient, à cette fin, de distinguer plusieurs niveaux entre lesquels ces espaces sont répartis : le niveau microcosmique, ou plus exactement intime, est formé par les intérieurs qu’habitent les personnages ; le niveau que l’on pourrait qualifier de macrocosmique, ou encore public, est celui des faubourgs, des espaces marchands tels que Les Halles ou le grand magasin, ou encore des paysages parisiens décrits à travers le regard des personnages. La première étape de mon travail consistera à établir la cartographie textuelle, le corpus, des espaces parisiens, afin d’examiner leurs aspects stylistiques, narratologiques et sémiologiques. Il s’agira ensuite de mettre en corrélation la diégèse et l’histoire politique et sociale du Second Empire, en prenant soin de ne pas rabattre la première sur la seconde, ni la seconde sur la première : sans réduire les romans à leurs référents historique, ni ceux-ci à leur reflet fictionnel, ma démarche visera à élucider comment ces deux type de discours s’informent réciproquement. 

Publications