Centre de Recherche sur le Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Doctorants

  • Titre de la Th├Ęse: Les visages de la République dans l'oeuvre d'Émile Zola

Nicolas Gagné

En cotutelle entre l'Université du Québec à Montréal (UQAM) sous la direction de Véronique Cnockaert et Paris 3 sous la direction d'Olivier Lumbroso. 

Je prévois de mener un projet de recherche doctoral intitulé « Les visages de la République dans l’œuvre d’Émile Zola » afin, comme le titre l’indique, de cerner les différentes représentations de la République dans les romans et les textes critiques du père et chef de file du naturalisme français. Peu de travaux ont cherché à circonscrire la notion de « République naturaliste », chère à Zola, d’un point de vue à la fois politique, philosophique et poétique, c’est-à-dire selon une perspective interdisciplinaire. En effet, la République, sous la plume de Zola, est liée tout autant au débat d’idées qu’à une posture sociale et esthétique. Elle représente aussi un régime qui avance avec le progrès, même si ce couple ne semble pas toujours aller de soi dans les romans, écart qui amène son lot de questions auxquelles ce projet voudrait répondre. On sait par ailleurs que la prise de position de l’écrivain avec l’affaire Dreyfus a été le point d’orgue de ce que l’on nomme désormais la « naissance de l’intellectuel », affaire durant laquelle il défend un homme au nom de « la lumière » et de « la vérité », valeurs qui fondent la République pour l’écrivain; mais l’Affaire Dreyfus n’est pas le point d’origine de cette manière de voir qui trouve ses racines dans l’engagement intellectuel et critique dont a toujours fait preuve le romancier dans ses nombreuses chroniques (en commençant par Mes Haines dès 1866, texte dans lequel le jeune écrivain fustigeait le Second Empire), et même dans la défense de Manet, qui est un acte esthétique, mais aussi politique d’un certain point de vue. Il s’agira donc de démêler à travers son œuvre romanesque et critique les divers visages de la République, notion plus complexe qui n’y paraît et qu’il n’est possible de circonscrire qu’en faisant dialoguer entre eux textes romanesques et critiques de Zola, et voir comment ceux-ci entrent en résonnance ou en dissonance avec les discours de l’époque.

 

Publications

Article
« Corps et corpus chez le mauvais lecteur : La Fortune des Rougon, La Faute de l’abbé Mouret et Le Rêve d’Émile Zola », Observatoire de l’imaginaire contemporain, 2019. 


Communication
« La République zolienne. Glissements temporels et anachronie dans Les Rougon-Macquart », dans le cadre de la Journée d’étude de l’Association des étudiants de cycles supérieurs en études littéraires (AÉCSEL), Être en phase avec son temps? Anachronisme et anachronie dans la littérature, UQAM, 23 avril 2019.