Centre de Recherche sur le Poétiques du XIXe siècle

Doctorat

Doctorants

  • Titre de la Th├Ęse: La formation de l'individu dans L'Éducation sentimentale et Mémoires posthumes de Bras Cubas

Natasha Belfort Palmeira

Directeurs : Paolo Tortonese (Sorbonne Nouvelle - Paris III) et Samuel de Vasconcelos Titan Junior (Universidade de Sao Paulo - USP).

Résumé : 

L'Éducation SentimentaleetMémoires Posthumes de Brás Cubasde Gustave Flaubert et Machado de Assis, respectivement, ont marqué l’histoire du roman occidental. Publiés dans un intervalle d’une décennie, le premier en 1869 et le deuxième en 1880, les deux romans ont mis en scène le processus de formation de l’individu moderne, réinventant le genre romanesque au niveau de la forme et de la thématique.  Si pour la France le nouveau récit de Flaubert représentait une rupture directe avec la tradition européenne du roman – « l’épopée bourgeoise du monde sans dieu » par excellence -, en intégrant des personnages inférieurs et des événements les plus communs au sein de la narrative, pour le BrésilMémoires Posthumes de Brás Cubasreprésentait une rupture dans le terrain des tendances importées et donnait à l’histoire littéraire du pays, peut-être, son premier roman de formation. Entre le premier et le dernier roman d’apprentissage de la littérature mondiale semble exister une relation qui mérite plus d’attention pour comprendre les mécanismes de la [non]-formation des individus dans les deux récits qui les maîtres, dans la périphérie et le centre du capitalisme, ont su articuler dans la forme et la thématique. Après tout, quelle serait la nature du mécanisme qui fait bouger sans relâche les protagonistes Frédéric Moreau et Brás Cubas ?

Publications