Equipes

Equipe Zola


L' « Equipe Zola » est rattachée au CRP 19 et à l’Institut des Textes et Manuscrits modernes du CNRS, où elle dispose d’un fonds d’archives ouvert aux chercheurs (4, rue Lhomond, 75005 Paris).La recherche sur l’œuvre de Zola et sur le naturalisme constitue l’une des grandes traditions intellectuelles de l’université de Paris III.
Elle a été illustrée notamment par les travaux d’Henri Mitterand ou de Philippe Hamon qui ont marqué de leur influence le domaine des études consacrées au roman dans la seconde moitié du XIXe siècle. L’« Equipe Zola », que dirige aujourd’hui Alain Pagès, s’inspire de cet héritage. Elle concentre ses efforts sur l’édition et l’analyse des grands ensembles manuscrits qui entourent l’œuvre de Zola : la correspondance et les dossiers préparatoires des romans. Au cours de ces dernières années, elle s’est investie dans des entreprises éditoriales collectives dont l’objectif est de mieux faire connaître les différents aspects de l’œuvre de Zola ; mais elle n’a pas oublié les grandes commémorations nationales qu’impose la défense de la mémoire de l’écrivain, comme le montre la part importante qu’elle a prise, en juin 2008, dans l’organisation du colloque et de l’exposition « Zola au Panthéon ». Elle édite une revue annuelle, Les Cahiers naturalistes, dont la qualité scientifique et l’audience internationale ont été salués, en 2008, par un classement en catégorie « A » attribué par l’ERIH (European Reference Index for the Humanities).

Les Cahiers naturalistes

Revue littéraire fondée en 1955, Les Cahiers naturalistes paraissent sous la forme d’un volume annuel d’environ 400 pages, publié au début du mois de septembre. Ils sont dirigés par Alain Pagès depuis 1988. La publication des numéros est assurée par l’équipe « Zola », avec le soutien de la Société littéraire des Amis d’Emile Zola. Elle bénéficie d’une aide annuelle du CNL et des Editions Grasset, ainsi que de l’Université de Paris III.

On trouvera sur le site internet de la revue les tables des matières détaillées des différents numéros publiés:

Ce site Internet propose également, en ligne, l’index des articles publiés dans Les Cahiers naturalistes, ainsi que la Bibliographie de David Baguley qui recense l’ensemble des travaux consacrés à Zola et au naturalisme : plus de 5000 références bibliographiques… Un moteur de recherche interne facilite l’accès aux informations.

La Correspondance d’Emile Zola

Entre 1978 et 1995, l’équipe « Zola » a réalisé, sous la direction de Bard H. Bakker et Henri Mitterand, une édition annotée de la Correspondance d’Emile Zola, en 10 volumes, publiés en coédition par les Presses de l'Université de Montréal et les Editions du CNRS, et en collaboration avec le « Centre Zola » de l’Université de Toronto. Colette Becker a coordonné le travail d’édition pour les cinq premiers volumes ; Owen Morgan a pris le relais pour les derniers volumes.

Composition des volumes :

Tome I : 1858-1867 (215 lettres : annotations par C. Becker). – Tome II : 1868-1877 (358 lettres, annotations par C. Becker). – Tome III : 1877-1880 (392 lettres : annotations par C. Becker, A. Pagès et A. Salvan). – Tome IV : 1880-1883 (378 lettres : annotations par C. Becker, D. Speirs et J. Walker). – Tome V : 1884-1886 (419 lettres : annotations par O. Morgan et A. Pagès). – Tome VI : 1887-1890 (477 lettres : annotations par O. Morgan, J. Sanders et D. Speirs). – Tome VII : 1890-1893 (465 lettres : annotations par C. Becker, G. Gourdin-Servenière, V. Lavielle et O. Morgan). – Tome VIII : 1893-1897 (462 lettres : annotations par O. Morgan, D. Speirs et J. Walker). – Tome IX, « L'affaire Dreyfus » : 1897-1899 (437 lettres : annotations par O. Morgan et A. Pagès). – Tome X : 1899-1902 (396 lettres, plus un supplément de 202 lettres retrouvées : annotations par O. Morgan, D. Speirs et J. Walker).

Suppléments : 1) Lettres à Jeanne Rozerot (1892-1902), Gallimard, 2004, 400 p. : édition et annotation des lettres par Alain Pagès, en collaboration avec Brigitte Émile-Zola. – 2) Supplément de 465 lettres inédites, publié aux Presses de l’Université de Montréal, en 2009 : annotations par Owen Morgan ; coordination éditoriale par Dorothy Speirs.

Les Œuvres complètes d’Emile Zola

Cette nouvelle édition chronologique, en 20 volumes, a été publiée sous la direction d’Henri Mitterand. Elle est fondée sur le principe d’un classement chronologique des œuvres ; elle renouvelle la lecture de l’œuvre de Zola en permettant de rapprocher les romans et les textes qui les ont entourés au cours d’une même période. Editeur : Nouveau Monde Éditions, 24 rue des Grands Augustins, 75006 Paris. www.nouveau-monde.net

Tome I. Les débuts (1858-1865). Présentation et notices par Henri Mitterand (Nouveau Monde Éditions, 2002).

Tome II. Le feuilletoniste (1866-1867). Présentation et notices par Colette Becker (Nouveau Monde Éditions, 2002).

Tome III. La naissance du naturalisme (1868-1870). Présentation et notices par Colette Becker et Jean-Louis Cabanès (Nouveau Monde Éditions, 2003).

Tome IV. La guerre et la Commune (1870-1871). Présentation et notices par Patricia Carles et Béatrice Desgranges (Nouveau Monde Éditions, 2003).

Tome V. Thiers au pouvoir (1871-1873). Présentation et notices par Patricia Carles et Béatrice Desgranges (Nouveau Monde Éditions, 2003).

Tome VI. L’ordre moral (1873-1874). Présentation et notices par Jean-Pierre Leduc-Adine, Daniel Compère, Patricia Carles et Béatrice Desgranges (Nouveau Monde Éditions, 2003).

Tome VII. La République en marche (1875-1876). Présentation et notices par Jean-Pierre Leduc-Adine et Marie Scarpa (Nouveau Monde Éditions, 2003).

Tome VIII. Le scandale de L’Assommoir (1877-1879). Présentation et notices par Marie-Ange Voisin-Fougère (Nouveau Monde Éditions, 2003).

Tome IX. Nana (1880). Présentation et notices par Chantal Pierre-Gnassounou (Nouveau Monde Éditions, 2004).

Tome X. La critique naturaliste (1881). Présentation et notices par François-Marie Mourad (Nouveau Monde Éditions, 2004).

Tome XI. La fortune d’Octave Mouret (1882-883). Présentation et notices par David Baguley (Nouveau Monde Éditions, 2005).

Tome XII. Souffrance et révolte (1884-1885). Présentation et notices par Olivier Lumbroso (Nouveau Monde Éditions, 2005).

Tome XIII. « Naturalisme pas mort ! » (1886-1888). Présentation et notices par Olivier Got (Nouveau Monde Éditions, 2005).

Tome XIV. Le sang et l’argent (1889-1891). Présentation et notices par Guy Larroux (Nouveau Monde Éditions, 2005).

Tome XV. La Clôture (1892-1893). Présentation et notices par Jean-Sébastien Macke (Nouveau Monde Éditions, 2007).

Tome XVI. De Lourdes à Rome : Les Trois Villes (1894-1896). Présentation et notices par Jean-Louis Cabanès et Jacques Noiray (Nouveau Monde Éditions, 2007).

Tome XVII. Paris fin de siècle : Les Trois Villes (1897). Présentation et notices par Jean-Louis Cabanès et Jacques Noiray (Nouveau Monde Éditions, 2008).

Tome XVIII. De l’Affaire aux Quatre ?vangiles (1897-1900). Présentation et notices par Alain Pagès (Nouveau Monde Éditions, 2008).

Tome XIX. L'Utopie sociale. Les Quatre Evangiles (1901). Présentation et notices par Béatrice Laville (Nouveau Monde Éditions, 2008).

Tome XX. Vérité et Justice. Les Quatre Evangiles (1902). Présentation et notices par Béatrice Laville (Nouveau Monde Éditions, 2008).


Les dossiers préparatoires des Rougon-Macquart

La publication des dossiers préparatoires des Rougon-Macquart a été entreprise par Colette Becker, avec la collaboration de Véronique Lavielle. Elle est assurée par les éditions Champion. Chaque volume offre, en vis-à-vis, la transcription de deux folios, sur la page de gauche, et leur reproduction en fac-similé, sur la page de droite. Le premier volume a paru en 2003 (des Notes préparatoires au dossier du Ventre de Paris, 1110 p.), le deuxième volume en 2005 (du dossier de La Conquête de Plassans à celui de L’Assommoir, 1015 p.), le troisième volume en 2006 (de Une Page d’amour à Pot-Bouille, 1177 p.) ; le quatrième volume est prévu pour la fin de l’année 2008.

Un ouvrage collectif, Le signe et la consigne

Cet ouvrage collectif est paru aux éditions Droz : édité sous la direction de Philippe Hamon, il regroupe des contributions de Chantal Gnassounou, Olivier Lumbroso, Henri Mitterand et Alain Pagès. Il explore le vaste corpus des dossiers préparatoires, avec le souci d’un dépouillement méthodique de ses données, et étudie, dans une perspective génétique, les règles d’écriture que l’on peut y observer (règles de l’invention, de la disposition, de l’élocution, de la mémoire et de l’action).

Table des matières. « Introduction », par Philippe Hamon. – Chapitre I : « L’invention », par Alain Pagès. – Chapitre II : « La disposition », par Olivier Lumbroso. – Chapitre III : « La mémoire », par Chantal Gnassounou. – Chapitre IV : « L’élocution », par Philippe Hamon. – Chapitre V : « L’action », par Philippe Hamon. – « Conclusion », par Henri Mitterand.


Parmi les dernières publications collectives de l’équipe « Zola » :

le Dictionnaire thématique du roman de mœurs, par Philippe Hamon et Alexandrine Viboud : 1ère éd., Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2003, 544 p. ; 2e éd. revue et augmentée, Presses Sorbonne Nouvelle, 2008, 2 tomes.

Zola. Genèse de l’œuvre, sous la direction de Jean-Pierre Leduc-Adine : CNRS Éditions, coll. » Textes et Manuscrits », 2002, 300 p.

Lire / délire Zola, sous la direction de Henri Mitterand et Jean-Pierre Leduc-Adine : Nouveau Monde Éditions, 2004, 368 p.

Les lieux du réalisme. Pour Philippe Hamon, sous la direction de Vincent Jouve et Alain Pagès : Presses Sorbonne Nouvelle / Éditions L’Improviste, 2005, 482 p.

Bases de données mises en ligne

Le dossier préparatoire du Rêve. Il a été mis en ligne en mars 2003 sur le site Gallica de la BNF, à l’adresse suivante : http: //gallica.bnf.fr/zola. Elaborée sous la direction de Philippe Hamon et de Jean-Pierre Leduc-Adine, cette édition électronique du dossier du Rêve permet de découvrir tous les éléments – textuels, iconographiques et sonores – qui composent l’histoire du roman, de sa genèse à sa réception, de l’ébauche initiale au discours tenu par la critique française ou étrangère, du « conte bleu » inséré dans la vaste fresque des Rougon-Macquart aux développements imaginaires apportés par l’opéra et le cinéma.

L’iconothèque Zola. Cette base de données iconographiques a été constituée, au cours de ces dernières années, par Danielle Coussot, à partir d’un projet de recherche lancé par Jean-Pierre Leduc-Adine au début des années 1990. Elle rassemble une importante collections d’illustrations, de caricatures ou de photographies liées à l’œuvre de Zola ; elle comporte actuellement environ 1000 entrées avec, chaque fois, un commentaire indiquant l’origine du document et analysant son contenu. Elle doit être mise en ligne prochainement.

Le colloque et l’exposition « Zola au Panthéon » (juin 2008)

Pour célébrer le centenaire de la panthéonisation d’Émile Zola, l’équipe « Zola » a organisé un colloque, les 5-7 juin 2008, en collaboration avec la BnF, l’Assemblée nationale et le Centre des Monuments nationaux, et avec le soutien de l’Université de Paris III et de la Délégation aux Célébrations nationales. Ce colloque s’est déroulé successivement à l’INHA (rue Vivienne), à la BnF (Petit auditorium) et au Panthéon.

5 juin 2008 (INHA). « Préserver la mémoire ». Première table ronde, animée par Henri Mitterand, président de la Société littéraire des Amis d’Émile Zola, professeur émérite à l’Université de Paris III-Sorbonne nouvelle, avec la participation de : Lorraine Beitler, « The Beitler Foundation »; Martine Le Blond-Zola, « La maison de Médan » ; Dorothy Speirs (Université de Toronto), « Le Centre Sablé » ; Michèle Sacquin (BnF), « Le centenaire de la mort de Zola à la BnF ». – Seconde table ronde, animée par Paolo Tortonese, professeur à l’Université de Paris III-Sorbonne nouvelle, avec la participation de : Colette Becker (Université de Paris X-Nanterre), « Éditer les dossiers préparatoires » ; Danielle Coussot (ITEM, CNRS), « L’iconothèque Zola » ; Owen Morgan (Université Mc Master, Hamilton), « La Correspondance d’Émile Zola » ; Jean-Pierre Leduc-Adine (Université de Paris III-Sorbonne nouvelle), « Représentations » ; Mario Petrone (Université de Naples), « Actualité de Zola dans la recherche italienne ».

6 juin 2008 (BnF). « Un combat dans l’histoire ». Communications de Michèle Sacquin (BnF), « Les manuscrits de Zola à la BnF » ; David Baguley (Université de Durham), « Bibliographie du Troisième Zola » ; Sophie Guermès (Université Marc-Bloch, Strasbourg), « Infini scientifique et achèvement moral : la question du progrès dans les Évangiles » ; Béatrice Laville (Université de Bordeaux III), « Une esthétique de l’engagement » ; Antoine Compagnon (Collège de France), « Les ennemis de Zola » ; Christophe Reffait (Université de Picardie), « Relecture éthique : les réticences des Dreyfusards envers l'œuvre de Zola » ; Silvia Disegni (Université de Naples – Federico II), « Zola et la censure romaine » ; Anna Gural-Migdal (Université de l’Alberta, Canada), « Zola, Les Rougon-Macquart et le naturalisme à travers le cinéma contemporain »; Cyrille Zola-Place, « Actualité de l’écriture zolienne ».

7 juin 2008 (nef centrale du Panthéon). « La panthéonisation ». Communications de Martine Le Blond-Zola, « Un livre de Denise Le Blond-Zola : Émile Zola raconté par sa fille » ; Marc Knobel (CRIF), « La cérémonie de la panthéonisation » ; Michel Drouin (CNRS), « Zola au Panthéon : la quatrième affaire Dreyfus » ; Vincent Duclert (École des Hautes Études en Sciences sociales), « Zola au Panthéon : la République devant l'Affaire » ; Philippe Oriol (SIHAD), « “L'apothéose de la calomnie”: la dernière offensive antidreyfusarde » ; Brigitte Émile-Zola, « La panthéonisation racontée par Jacques Émile-Zola à sa petite-fille » ; Jean-Sébastien Macke (Centre Zola, CNRS), « “Gloire à Zola” : une panthéonisation en musique et en chansons » ; François Labadens (Société littéraire des Amis d’Émile Zola), « Le caveau XXIV » ; Adeline Wrona (Université de Paris IV-Sorbonne), « Mémoires zoliennes » ; Bertrand Puard (romancier), « Adapter pour la télévision la vie d’Émile Zola ». Clôture du colloque par Alain Pagès.

Chacune des séances de colloque a accueilli plus de cent personnes, notamment lors de la dernière journée qui s’est déroulée dans la nef centrale du Panthéon. Parallèlement au colloque, une exposition, intitulée « Zola au Panthéon », était mise en place dans la crypte du Panthéon, sous l’égide du Centre des Monuments nationaux, avec, comme commissaire scientifique, Alain Pagès. Inaugurée le 4 juin 2008 par Bernard Accoyer, le président de l’Assemblée nationale, elle a été ouverte au public qu’au 31 octobre 2008, accueillant pendant les mois de juillet et d’août une moyenne de 1000 visiteurs par jour. Le colloque et l’exposition ont suscité de nombreux échos dans les médias, dont on trouvera le compte rendu sur les sites internet des Cahiers naturalistes et de l’Assemblée nationale.